Récit Nz : Road Trip en Nouvelle Zelande, Ile du sud partie 2

février 23, 2021

road trip nouvelle zelande ile du sud

Le Road Trip en Nouvelle Zélande dans l’ile du Sud se poursuit. Il y a tellement à découvrir qu’on a la sensation que l’on manquera de temps, que l’on aura jamais assez de temps pour vraiment tout explorer ici. Pourtant on se dit tous que la Nouvelle-Zélande, c’est tout petit, mais ce pays regorge de paysages à explorer, surtout dans le Sud. Au programme, Fiordland, Ile Stewart, Dunedin ou encore Christchurch.

Jour 12-13 : Lac Monowai

Après avoir profité du Milford Sound, aujourd’hui et demain c’est journée au camping, enfin presque. Avec Marjorie, on se décide à aller explorer la forêt du Fiordland, autour du Lac Monowai. Une belle randonnée. À notre retour, on rejoint nos compères qui se détendent devant le lac en lisant, une journée reposante dans le fond. Cela fait du bien.

Jour 14 : Monowai - te anau

Départ pour Te Anau ce matin où je trouve une auberge pour dormir le soir. Je me sépare de mes compagnons de voyage avec qui j’ai partagé quelques très bons moments, mais aussi quelques belles galères sous la pluie par exemple. J’en profite pour faire une lessive et tout ce qui va avec et je finis cette journée par une balade dans Te Anau au coucher soleil ! Le lac est vraiment magnifique ici. Le lac de ‘Te Anau’ est le plus grand lac de l’Île du Sud et le second de Nouvelle-Zélande après le Lac Taupo. On avait aussi fait une petite balade à vélo autour du lac cela vaut clairement le coup, je le recommande.

Jour 15 : te anau - Stewart Island

Direction l’île Stewart. Debout à 5 heures du matin pour récupérer le premier bus qui m’emmènera jusqu’à Invercargill. Pas vraiment le temps de visiter la ville, mais bon, elle ressemble un peu a toutes les villes de Nouvelle-Zélande. Je prends ensuite la direction de Bluff, une ville portuaire, où la, c’est un peu plus intéressant. Puis là-bas je monte dans le ferry pour rallier l’île Stewart. Tout est parfait, le temps est bon à mon arrivée sur l’île. L’île Stewart est une petite île (17646 km²) avec seulement près de 400 habitants, l’idéal pour se ressourcer dans un lieu calme et très propre. Je pose mes affaires à l’auberge et je pars pour une balade côte ouest de l’île ! Ici très peu de route, ce qui est aussi bien. Les paysages sont paradisiaques, j’aperçois plusieurs criques somptueuses. J’essaye en fin de journée de partir à la découverte du fameux kiwi néo-zélandais avec les lumières rouges, je les entends, mais impossible d’en voir un, je retenterai demain.

Jour 16 : Stewart Island

Ce matin, je pars pour le côté Est de l’île qui est, peut-être, moins fabuleux, mais qui a toute de même de sacrés paysages. La balade se fait plus en forêt, un côté beaucoup plus nature, mais que du plaisir. En fin de soirée, je retente ma chance le soir avec les Kiwis, mais j’échoue une nouvelle fois. Le seul bémol de ces deux jours sur l’île, c’est donc que je n’ai pas réussi à voir de Kiwis. Deux soirs à les entendre, mais impossible d’en apercevoir un.. Pas évident la vie hein😭.

Jour 17 : Stewart Island - Dunedin

Je quitte donc ma petite île bien aimée. Je serais bien resté plus longtemps a vrai dire haha. il est temps de retrouver l’ambiance des grandes villes et rejoindre la ville de Dunedin en mini bus. Un petit arrêt pour un super burger (Un burger encore de trop lors de ce voyage..). Puis me voilà à Dunedin en quatre heures environ. Je loue un vélo et je m’offre 65km de vélo sur le bord de l’eau, sur la péninsule d’Otago, précisément. Je prend ensuite la direction, toujours a vélo de Baldwin Street, la rue la plus pentue du monde. En 2018 elle était toujours numéro 1 avant de se faire détrôner en 2019. Une rue avec une pente de 20% avec des passages à plus de 35% . Je n’ai pas réussi à monter jusqu’en haut avec un vtt, la roue avant se levait toute seule.. je fini cette journée par une balade de nuit dans Dunedin. La gare et les bâtiments sont juste magnifiques. On se croirait en Europe avec cette architecture. Je passe la soirée avec des rencontres que je fais dans le backpack.

Jour 18 : Dunedin - Christchurch

Je profite des derniers moments à Dunedin et notamment de la superbe université d’Otago et bien d’autres écoles. Je ne me lasse pas de l’architecture victorienne de la ville. Je fait la rencontre d’une Française qui apparemment ne touchait pas un mot d’anglais donc je lui ai filé un petit coup de main. Mais vient le moment de quitter Dunedin …bien dommage, car pour le coup, cette ville était simplement parfaite. Dernier passage à la gare que je visite à l’intérieur et notamment le hall of Fame des All blacks à l’intérieur juste parfait. Clairement de toutes les villes que j’ai visités en Nouvelle-Zélande, Dunédin est la plus belle. Place désormais à six heures de bus pour rallier Christchurch avec un petit arrêt à Oamaru. Petite balade dans Christchurch de nuit où je peux apercevoir l’état de la ville. La ville a était touchée par plusieurs séismes en 2011 et elle est donc assez détruite encore.

Christchurch

Jour 19 : Retour à Auckland

Dernier jour, dernière balade dans Christchurch où malheureusement il y a plus grand chose à voir même si la ville se reconstruit après les traumatismes qu’elle a subis ses dernières années. C’est impressionnant. Direction l’aéroport avec le bus métro puis je m’envole pour Auckland. Beau temps égal super paysage, parfait pour finir le séjour et apercevoir des beaux paysages. A mon arrivée à Auckland, retour au travail comme on dit avec plein de beaux souvenirs.

Question / Réponse sur le road trip
en nouvelle-zélande

Combien de temps pour visiter la Nouvelle Zélande ? 

3 semaines sur chaque île, je dirais que c’est l’idéal pour ne rien rater.

Quelle Budget pour le road Trip en Nouvelle Zélande ? 

Tout dépend de vos choix, mais individuellement avec 2000 euros sans les billets d’avion vous pouvez vous faire plaisir. C’est sans doute plus rentable à deux, surtout pour le partage de l’essence et des logements.

road trip nouvelle zelande ile du sud

Conclusion

Pour conclure, l’île du Sud en Nouvelle-Zélande, est un véritable paradis sur terre. Entre nature, plages paradisiaques, sensations fortes, il y a tout ici pour passer de superbes moments. Je n’ai pas eu la chance de faire le Mount Cook, le Roys Peak ou le Glacier Fox mais je compte bien revenir un de ses quatre. En attendant, il est temps pour moi de vous laisser et de vous donner rendez vous pour le prochain récit qui se déroulera en Thaïlande. 

N’hésitez pas à partager vos anecdotes de voyage dans les commentaires si dessous. J’y répondrais avec joie.

Plus d'articles